Parité salariale

Synthèse de l’ACAF : l’équité salariale

La Synthèse de l’ACAF est une nouvelle rubrique qui paraîtra périodiquement sur le site. Bon nombre de questions qui préoccupent la collectivité FI touchent aussi d’autres groupes; cette rubrique nous permettra de prendre connaissance de ce que d’autres personnes et intéressés ont déclaré. Des liens aux articles dans leur langue d’origine seront fournis; nous prendrons soin d’assurer l’équilibre dans les deux langues.

Comme vous le savez, l’ACAF se penche sur la question de l’équité salariale depuis plus d’un an. Bien que nous en soyons toujours au stade de recueillir de l’information sur l’ampleur de l’inégalité salariale fondée sur le sexe au sein de la collectivité FI, nous sommes très conscients que les choses bougent dans ce secteur.

Gloria Galloway du Globe and Mail donne une excellente récapitulation de la question sur la scène politique, où des mesures visant à brimer le droit des fonctionnaires de s’adresser aux tribunaux pour obtenir l’équité salariale font l’objet d’opposition à la Période des questions, mais seront adoptées comme partie intégrante du Budget fédéral.

Le chroniqueur de La Presse Paul Gadboury juxtapose les mesures régressives du gouvernement avec les mesures proactives du président des États-Unis Barack Obama, qui a récemment signé un décret prorogeant la période au cours de laquelle un employé peut présenter une plainte relative à l’équité salariale. Le décret est l’un de plusieurs que le président Obama a signés dans les efforts qu’il déploie pour accroître le rôle du mouvement syndical dans la reprise économique.

Pour reprendre les propres mots du président, « à mes yeux, le mouvement syndical ne fait pas partie du problème. Pour moi, il fait partie de la solution. » (Pour de plus amples renseignements, voir en anglais Associated Press et en français Le Matin.)

Il ne fait aucun doute que les fonctionnaires doivent avoir le droit à l’équité salariale. La preuve de l’engagement du gouvernement à l’égard de l’équité salariale se trouvera dans le système, quel qu’il soit, qu’il établira pour régler les plaintes légitimes.

La fonction publique dans son ensemble est aux prises avec une grave crise démographique avec le départ à la retraite des baby-boomers qui emportent avec eux leurs connaissances institutionnelles et leur expérience. La collectivité FI est encore plus exposée à cause de la forte demande pour des professionnels des finances hautement qualifiés. Nous craignons que des mesures régressives brimant le droit des fonctionnaires à l’équité salariale puissent ternir la réputation de la fonction publique et nuire à sa capacité de recruter et de conserver la crème de la crème des Canadiens et des Canadiennes.

Articles reliés
Back to top