Négociation collective

Le point sur les négociations collectives : Impasse dans les négociations

L’ACAF a été avisée, le 16 octobre 2012, que l’Employeur a rejeté notre offre finale exhaustive en vue d’une nouvelle convention collective FI.

Au terme de 14 mois de négociations et de travail ardu de la part de l’équipe de négociation, un écart fondamental subsiste entre l’Employeur et les FI.

L’Employeur estime que des hausses salariales de 1,75 %, 1,5 % et 2,0 %, inférieures à l’inflation, et la suppression des dispositions relatives à l’indemnité de départ dans le cas cessation d’emploi volontaire constituent une offre équitable. L’ACAF sait que ce règlement type sous-estime grandement votre travail et la valeur des concessions que l’Employeur exige.

L’Association est aussi consciente que cette offre est inacceptable pour ses membres. Par le sondage électronique, les réseaux de comités et des discussions individuelles tout au cours des négociations, les FI nous ont donné un mandat clair et ferme constant. L’ACAF n’acceptera volontairement rien de moins qu’une rémunération et des avantages sociaux équitables pour les FI.

L’ACAF prendra à présent les mesures nécessaires pour présenter une demande d’arbitrage exécutoire et se préparer en conséquence. Nous communiquerons intégralement aux membres les propositions en litige et les preuves à l’appui avant l’audience en arbitrage et nous publierons des mises à jour régulières afin de vous tenir au courant de nos progrès.

L’ACAF prépare aussi un guide concernant le processus d’arbitrage exécutoire en vue d’en donner un aperçu et d’en exposer l’échéancier.

Nous vous sommes reconnaissants de votre appui à cet égard.

Date: 2012-10-16

Articles reliés
Back to top