Négociation collective

Rapport du directeur parlementaire du budget sur les congés de maladie (et la mise à  jour sur les négociations collectives)

Comme les préparatifs se poursuivent en vue de la prochaine ronde de négociations collectives, aucune question ne retient davantage l’attention du public que celle des congés de maladie.

Bon nombre de membres de la communauté FI ont reçu de l’information de leurs ministères ou ont lu des articles dans les médias portant sur la création d’une nouvelle stratégie de mieux-être au travail et de productivité, laquelle comprend notamment un nouveau programme d’invalidité de courte durée pour les fonctionnaires fédéraux.

Comme nous l’avons expliqué dernièrement en mai dans notre compte rendu sur cet enjeu, l’employeur a le droit d’implanter unilatéralement de nouveaux programmes, mais toute modification aux dispositions actuelles relatives aux congés de maladie doit faire l’objet de négociations collectives.

Et, ce matin, le directeur parlementaire du budget a mis un bémol à  certaines des prétentions que les représentants du Conseil du Trésor du Canada formulent régulièrement au sujet du programme actuel de congés de maladie. à De fait, le rapport du DPB a conclu que le co-supplémentaire des congés de maladie payés « n’a pas été significatif financièrement et n’a pas représenté des sommes importantes pour les ministères, même pour les quelques ministères qui remplacent leurs employés malades.

Plusieurs recours s’offrent à  nous à  cet égard, mais, pour le moment, nous concentrons notre attention sur nos préparatifs en vue de la prochaine ronde de négociations. Cette semaine, nous avons reçu l’avis officiel de négocier du Conseil du Trésor du Canada, et notre comité de négociation collective tient des rencontres pour mettre les touches finales à  la liste de revendications que nous présenterons à  la table, laquelle fut élaborée à  partir des résultats du sondage que nous avons tenu en mai.

Nous continuerons à  surveiller les communications émanant des ministères du gouvernement au sujet de la stratégie de mieux-être au travail et de productivité et nous avons demandé aux ministères de cesser et de s’abstenir par souci du bon déroulement du processus de négociation collective.

Articles reliés
Back to top