Négociation collective

Le point sur les négociations collectives dans la fonction publique et les congés de maladie

La question des congés de maladie dans la fonction publique fédérale fait de nouveau les manchettes cette semaine. Au moment où les premières rondes de négociations s’amorcent avec quelques-uns des autres agents  négociateurs, les détails concernant les modifications que le Conseil du Trésor propose commencent à surgir.

Ces détails dont on fait état n’ont rien d’étonnant et ils viennent simplement renforcer notre position, à savoir, que l’interprétation que le gouvernement donne à un régime d’invalidité de courte durée ne mérite même pas un examen de notre part.

Comme nous nous apprêtons, nous aussi, à nous asseoir à la table de négociation, il est décourageant de lire de nouveau la rhétorique voulant que les agents négociateurs ne soient pas prêts à négocier. Nous existons depuis 25 ans et, au cours de cette période, nous avons prouvé à maintes et maintes reprises que nous sommes plus que disposés à négocier de manière vraiment utile et nous estimons qu’il est fallacieux de prétendre le contraire.

Nous ne sommes pas intéressés, toutefois, à prendre part à des consultations symboliques de dernière heure sur quelque chose que le Conseil du Trésor considère déjà comme un fait accompli. Le directeur parlementaire du budget a déjà jeté une douche d’eau froide sur les prétentions du gouvernement au sujet des coûts importants des congés de maladie; ainsi, toute modification qu’il pourrait y avoir lieu d’apporter au régime devrait viser à l’améliorer, non pas à l’affaiblir.

Pour l’instant, nous avons reçu l’avis de négocier, et notre échange de revendications avec l’employeur est prévu pour la dernière semaine de septembre. Une fois cette étape franchie, nous vous dirons quand nous nous attendons à entamer vraiment les négociations.

Nous savons que la présente ronde à la table se révélera difficile, mais nous maintenons l’engagement que nous avons pris d’obtenir la meilleure entente possible pour la communauté FI. Nous sommes encouragés par la valeur que la communauté FI apporte au gouvernement et aux Canadiens et aux Canadiennes que nous servons tous et toutes et nous nous présenterons à la table en sachant que le professionnalisme et l’engagement de notre groupe à l’égard de la fonction publique sont sans reproche.

Articles reliés
Back to top