Le Coin du président

Réflexions sur le ton en vue des prochaines négociations

Au moment où l’équipe de négociation de l’ACAF se prépare en vue de la première séance de négociation, le mois prochain, il y a de plus en plus d’indices que l’employeur est résolu à rendre la prochaine ronde acrimonieuse.

Certains membres ont signalé avoir reçu des « bulletins parlementaires » de leurs députés respectifs dans lesquels ils se vantent des efforts que le gouvernement déploie pour « réduire les avantages sociaux dans la fonction publique ». Les bulletins prétendent que le gouvernement est en voie de rendre la fonction publique « plus efficace et efficiente », notamment en mettant fin à l’ « abus de congés de maladie ».

Ces bulletins que les députés utilisent apparemment pour échanger avec leurs commettants sur les enjeux cruciaux de l’heure sont souvent carrément partisans. En l’occurrence, il est manifeste que le Parti conservateur entend s’en prendre à la fonction publique dans le cadre de sa campagne de relations publiques préalable à l’élection fédérale qui aura lieu l’année prochaine. Si vous avez reçu un de ces envois, veuillez nous le faire savoir par courriel à Scott Chamberlain à schamberlain@acfo-acaf.com.

Bien que des tentatives de vilipender la fonction publique n’aient rien de vraiment nouveau (ou, de fait, ne se limitent pas au palier fédéral, comme en fait foi la tentative infructueuse du Parti conservateur de l’Ontario de se faire élire en promettant de sabrer dans les services publics), le moment est particulièrement mal choisi, compte tenu que nous nous apprêtons de bonne foi à entamer des négociations le mois prochain.

Il est encore plus alarmant que les députés conservateurs continuent de répéter des prétentions largement discréditées au sujet du régime de congés de maladie; l’employeur entend clairement faire des congés de maladie un enjeu primordial dans la prochaine ronde, et le fait de perpétuer des mythes qui ont été bien dissipés ne fait que miner notre capacité d’avoir des discussions utiles et fructueuses concernant ce qui est juste et approprié pour notre groupe.

Nous sommes fiers de représenter la communauté FI. Dans le cours normal des choses, vous exécutez vos tâches avec professionnalisme et intégrité, et c’est ainsi que nous avons toujours cherché à vous représenter. Nous restons engagés à cet esprit de professionnalisme. Notre rôle consiste à protéger vos intérêts, à défendre votre réputation et à obtenir des conditions de travail justes et raisonnables, de sorte que nous puissions continuer à recruter et à maintenir en emploi les talents les plus prometteurs en gestion financière dans la fonction publique fédérale.

C’est un rôle que nous sommes fiers de jouer.

 

Milt Isaacs, CPA, CMA, CPFA
Président, Association canadienne des agents financiers

Articles reliés
Back to top