Le Coin du président

Réflexions sur le souvenir en temps difficiles

Collègues FI,

Demain, comme nation, nous commémorerons ceux et celles qui ont fait le sacrifice ultime pour leur pays. La tradition durable du jour du Souvenir a toujours été une grande source de fierté pour moi, à titre de Canadien; consacrer quelques instants de nos vies pour rendre hommage à nos militaires tombés au combat constitue un important moyen de montrer qu’ils ne se sont pas sacrifiés en vain.

Cette année, l’occasion revêt une importance encore plus grande et plus personnelle pour bon nombre d’entre nous. Du fait que les Forces canadiennes sont de nouveau actives au Moyen-Orient et que deux soldats ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions pour leur pays ici même, le jour du Souvenir semble en quelque sorte plus émouvant et, de fait, plus significatif cette année.

Nous ne verrons peut-être jamais de guerre plus mortelle et plus généralisée que les deux Grandes Guerres mondiales, mais, cette année, nous avons eu un rappel brutal qu’il existe de braves hommes et femmes qui risquent leurs vies au service de notre pays aujourd’hui encore.

En notre qualité de fonctionnaires et d’employés de NAV Canada, nous avons la chance d’avoir congé pour marquer le jour du Souvenir. J’espère que, demain, vous prendrez tous et toutes le temps de vous rendre au monument commémoratif de guerre ou au lieu de rassemblement de votre localité pour les cérémonies du jour du Souvenir. Nous avons le bonheur de vivre dans un pays aussi merveilleux et relativement paisible que le Canada. Cette année, on nous a rappelé que la liberté a un prix.

Ne les oublions jamais.

Milt Isaacs, CPA, CMA, CPFA
Président, Association canadienne des agents financiers

Articles reliés
Back to top