Commentaires au sujet de la politique

Rosa Pavanelli: Introduction à l’Internationale des Services Publics

Les 16-17 juin 2015, l’ACAF a été l’hôtesse du sommet sur le financement de la démocratie, une activité de portée internationale d’une durée de deux jours regroupant des chefs de file mondiaux de l’industrie, du gouvernement, de l’éducation et des ONG afin de se pencher sur les enjeux en matière de fiscalité, de corruption et de commerce et d’élaborer des pistes de solution à ces problèmes mondiaux. Voici un résumé du sommet sur le financement de la démocratie.

Rosa Pavanelli décrit le travail et la mission de l’Internationale des Services Publics

La secrétaire générale de l’Internationale des Services Publics (ISP), Rosa Pavanelli, a exposé les objectifs et les besoins de l’ISP, mercredi après-midi. S’adressant aux participants, elle a expliqué que son organisme met l’accent à l’échelle internationale sur les mêmes questions de travail qui se posent à l’échelle nationale. Mme Pavanelli a déclaré qu’il faut de la coordination et une stratégie commune face aux adversaires des droits des travailleurs et travailleuses des services publics cruciaux sur le plan international.

Mme Pavanelli s’est appuyé sur la récente épidémie d’Ebola comme exemple pour expliquer comment les intervenants en cas de catastrophe sont considérés comme des anges en temps de crise. On accorde peu d’attention à l’environnement de travail de ces travailleurs et travailleuses pendant et après une crise mondiale, a-t-elle ajouté. Selon Mme Pavanelli, lutter pour les droits des premiers intervenants en cas de  catastrophe générale est l’un des objectifs d’un organisme à ramifications internationales comme l’ISP.

Mme Pavanelli considère 2015 comme une année charnière pour relever le profil des travailleurs et travailleuses des services publics. Elle a déclaré que, pour mieux atteindre les objectifs de l’ISP, il faut regrouper le plus grand nombre possible de personnes et de syndicats sous la mission de l’organisme. Elle a conclu en disant qu’ensemble, nous pouvons vraiment placer les travailleurs et travailleuses des services publics cruciaux au premier rang à l’échelle internationale.

 

Articles reliés
Back to top