Mise à jour

Quoi faire si vous êtes témoin d’un acte répréhensible

Il y a plusieurs mois, vous avez peut-être reçu un sondage de l’ACAF concernant la divulgation d’actes répréhensibles dans la fonction publique fédérale et vos droits et protections en vertu de la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles.

L’ACAF collabore étroitement avec le Commissariat à l’intégrité du secteur public dans le cadre de ses activités de protection des divulgateurs, et nous avons récemment communiqué (confidentiellement) notre analyse de ce sondage au commissariat et aux autres membres de son comité consultatif sur l’intégrité.

Deux des principaux thèmes qui sont ressortis de ce sondage sont que les membres de la communauté FI estiment que le paysage entourant la protection des divulgateurs est compliqué et confus et qu’ils craignent les représailles ou la revanche s’ils dénoncent les activités de leurs supérieurs.

Il importe de se rappeler que tout appel à l’ACAF reste strictement confidentiel. L’équipe des relations de travail de l’ACAF peut vous renseigner sur vos options et vous donner des précisions sur ce qui peut se révéler un processus confus et bouleversant. Nous pouvons aussi faire appel à des experts indépendants pour obtenir leur avis sur le bien-fondé de votre cas ou établir si, oui ou non, l’acte dont vous avez été témoin remplit les critères d’acte répréhensible en vertu de la loi en vigueur, sans dévoiler votre identité.

La communauté FI joue un rôle crucial pour ce qui est de garantir l’intégrité du système de gestion financière de la fonction publique. Celui de l’ACAF consiste à vous aider à cet égard.

Si vous croyez avoir été témoin d’un acte répréhensible au travail, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Nous sommes là pour vous.

Articles reliés
Back to top