Le Coin du président

Enrichir notre coffre à outils : réflexions sur la collaboration à l’occasion de la Journée internationale des travailleurs

À l’approche du 1er mai, je tiens à prendre un moment pour réfléchir à l’importance du mouvement ouvrier international et au rôle croissant que l’ACAF joue sur la scène nationale et internationale. La Journée internationale des travailleurs nous rappelle que les enjeux liés au travail ne se cantonnent pas à un lieu de travail en particulier ni mêmes aux frontières nationales, surtout en notre ère de mondialisation. Les syndicats et les autres organisations de travailleurs doivent travailler main dans la main pour apporter de véritables changements.

Au cours des derniers mois, j’ai eu l’occasion de voir à l’œuvre l’équipe de l’ACAF et de prendre part à ses activités, et j’ai pu ainsi constater son grand engagement à l’égard de la communauté FI. J’ai également vu notre personnel rencontrer des organisations représentant 8-10 millions de salariés au Canada, aux États-Unis et partout dans le monde afin d’apprendre comment ces groupes représentent leurs membres et font progresser les idées stratégiques qu’ils tiennent à cœur.

Pendant mon séjour à Washington où j’ai assisté à titre d’observateur à la conférence législative et de défense des droits de l’International Federation of Professional and Technical Engineers (IFPTE), par exemple, j’ai pu rencontrer des dirigeants des organismes suivants :

  • la Government Accountability Office (GAO) Employees Organization
  • The Society of Energy Professionals (Canada)
  • l’Association des travailleurs en télécommunications du Manitoba
  • la Fraternité internationale des Teamsters (É.-U.)
  • les Travailleurs en communications d’Amérique
  • l’American Federation of Teachers
  • l’American Federation of Government Employees
  • la Society of Professional Engineering Employees in Aerospace (É.-U.)

L’une des choses qui m’ont frappé lors de ces rencontres, c’est la très grande générosité de ces syndicats de professionnels des services publics et des autres groupes progressistes dont nous avons fait la connaissance. Ces personnes ont consacré de leur temps et partagé leurs expériences chèrement acquises tout simplement pour nous aider à apprendre comment faire progresser notre objectif : maintenir la santé de la communauté FI et l’intégrité du système financier du secteur public.

J’ai été aussi heureux de constater qu’en retour, ces groupes considèrent l’ACAF comme un précieux partenaire. L’ACAF se taille de plus en plus – au Canada comme à l’étranger – une réputation d’organisation efficace, prudente et collaborative. Nous sommes fiers d’être considérés comme des chefs de file dans notre communauté et de voir des gens nous demander notre perception sur des enjeux de saine gestion financière.

L’ACAF apprend à appliquer l’expérience et l’expertise d’autres groupes à son programme stratégique. Grâce à ces efforts, l’ACAF est mieux en mesure de défendre les intérêts des FI en milieu de travail, sur la colline du Parlement et sur la scène mondiale. À preuve, il suffit de penser à la plainte que l’ACAF a rédigée contre le projet de loi C-59 inconstitutionnel, qui a été déposée auprès de l’OIT conjointement par l’Internationale des Services Publics et le Congrès du Travail du Canada, ou à notre récente comparution devant le Comité spécial de la Chambre des communes sur l’équité salariale.

En dernier lieu, tout au cours des dernières semaines, j’ai constaté que l’équipe de l’ACAF puise vraiment son inspiration dans le dévouement et les compétences de la communauté FI. Le rôle croissant que l’ACAF joue sur la scène internationale et internationale du travail en témoigne d’ailleurs abondamment. Nous ne nous contentons pas d’utiliser tous les outils dans notre coffre; nous nous sommes engagés à enrichir ce coffre dans le cadre des efforts que nous déployons pour défendre les intérêts des FI. C’est là le niveau de service que vous méritez et que vous nous démontrez chaque jour.

Représenter ce groupe merveilleux constitue vraiment un privilège.

Dany Richard, CPA, CMA, MBA
Vice-président exécutif

Articles reliés
Back to top