Protection des dénonciateurs

Le rapport annuel du CISP fait état de changements et de progrès pour les divulgateurs

Le vendredi 24 juin, le Commissariat à l’intégrité du secteur public du Canada (le CISP) a publié son rapport 2015-2016. La première année complète du mandat du commissaire Joe Friday au CISP a été marquée par un examen exhaustif des opérations internes et l’amélioration de la manière d’approcher les divulgateurs potentiels.

Cette approche comprend notamment le partenariat de collaboration actuel avec l’ACAF; Scott Chamberlain, directeur des Relations de travail, siège actuellement au Comité consultatif du CISP et, au début de 2016, les conseillers en relations de travail et en communications de l’ACAF ont rencontré l’équipe du CISP afin de renseigner le personnel sur les normes du CISP et collaborer à la meilleure façon de soutenir les divulgateurs potentiels au sein de la communauté FI.

« Je crois que cette relation productive avec un syndicat fédéral constitue un modèle de coopération en vue de sensibiliser et d’informer les fonctionnaires sur les choix qui s’offrent à eux pour faire une divulgation, élément essentiel pour accroître la confiance des fonctionnaires et du public dans le régime de dénonciation fédéral », a déclaré le commissaire Friday.

Bien que le rapport du CISP parle d’améliorations au système, toutes les parties sont conscientes qu’il reste encore du travail à faire; un récent rapport préparé à l’intention du CISP donne à entendre que la crainte de représailles reste un grand facteur de désincitation à la dénonciation dans la fonction publique. Nous savons qu’il s’agit là d’une préoccupation pour la communauté FI et nous continuerons à collaborer étroitement avec le CISP afin de renforcer le réseau de soutien aux divulgateurs et de jouer un rôle dans l’amélioration tant attendue de la loi sur la protection des divulgateurs.

  • Lire le rapport intégral ici
Articles reliés
Back to top