Mise à jour

Le télétravail et vos droits

Le télétravail peut se révéler une excellente option de conciliation travail-vie tant pour les FI que pour la direction. Selon le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, le télétravail peut offrir à l’employé une plus grande flexibilité, une meilleure gestion personnelle du temps et une plus grande satisfaction professionnelle, tout en haussant le taux de maintien en poste et la productivité des employés et en réduisant l’absentéisme pour l’employeur.

La Politique de télétravail du Conseil du Trésor a pour objectif de permettre aux employés de travailler à un autre endroit afin de leur permettre de mieux concilier leur vie professionnelle et leur vie privée de manière économique et pratique sur le plan opérationnel. La convention collective du groupe FI ne permet pas ou n’interdit pas expressément le télétravail, car celui-ci fait l’objet d’une entente discrétionnaire. Par conséquent, vous devez nettement prouver le bien-fondé de votre demande de télétravail pour que la direction l’approuve. Cependant, si le télétravail s’impose pour des motifs d’ordre médical ou un autre type d’accommodement, veuillez communiquer avec les Relations de travail.

Le principal problème que les gestionnaires soulèvent souvent, c’est que les demandes sont insuffisamment justifiées. Les gestionnaires veulent savoir quel est le genre de travail et comment vous allez l’exécuter. Par exemple, s’il y a des logiciels auxquels vous ne pouvez pas accéder de la maison et dont vous avez besoin pour exécuter votre travail, il serait difficile d’approuver votre demande. Toutefois, s’il s’agit de révision ou de rédaction qu’il est possible de faire à la maison, cela pourrait justifier l’approbation de votre demande.

Selon la Politique de télétravail du Conseil du Trésor, les conditions suivantes (entre autres) doivent s’appliquer pour que votre gestionnaire approuve votre demande:

  • la nature du travail est telle qu’il est possible, d’un point de vue opérationnel, de l’accomplir au lieu de télétravail ;
  • le travail ne doit pas en souffrir ni en qualité ni en quantité;
  • les exigences en matière de langues officielles ne doivent pas être compromises; et
  • les modalités de l’entente de télétravail doivent faire l’objet de discussion et d’accord (par écrit) entre l’employé et le superviseur.

Voici quelques conseils pour que l’entente de télétravail soit avantageuse pour tous :

  • une fois votre demande approuvée, tenez-vous-en à l’entente que vous avez faite avec votre gestionnaire;
  • le télétravail fonctionne bien lorsque la direction peut clairement évaluer les progrès qui sont marqués; par conséquent, identifiez vos objectifs de travail et prenez bien soin de les atteindre;
  • si vous devez assister à des réunions ou respecter d’autres engagements, assurez-vous de faire preuve de flexibilité et d’être disponible, selon les besoins; et
  • des communications claires constituent le meilleur moyen de faire bien fonctionner les ententes de télétravail; par conséquent, si la direction pose des questions au sujet de l’entente, veillez à communiquer clairement, rapidement et par écrit.

Pour de plus amples renseignements au sujet du télétravail et de vos droits, veuillez communiquer avec les Relations de travail par courriel à labourrelations@acfo-acaf.com ou par téléphone au 1-877-728-0695 et demandez à parler à un conseiller ou à une conseillère en relations de travail.

Articles reliés
Back to top