Le Coin du président

Réflexion sur les progrès marqués et regard vers l’avenir à l’occasion de la fête du Travail

Depuis quelques années, nous avons l’habitude, à l’ACAF, de profiter de la fête du Travail pour souligner la valeur des travailleurs et travailleuses, de la fonction publique et pour inciter notre communauté à se préparer à relever les défis qui s’annoncent pour les prochaines années. Cette année, toutefois, l’occasion me semble propice à la réflexion sur les progrès marqués et les changements qui se sont produits au cours de l’année.

Le climat pour les fonctionnaires et les syndiqués est fort différent de ce qu’il était il y a à peine un an. En juin dernier, le gouvernement fédéral a annoncé sa décision d’abroger la loi antisyndicale de l’ancien gouvernement, y compris le projet de loi C-4, Division 17 et le projet de loi C-59, Division 20. Le gouvernement précédent avait intentionnellement conçu et mis en œuvre cette loi afin de brimer la capacité des syndicats de représenter efficacement leurs membres. Son abrogation signifie que les syndicats n’ont plus besoin de consacrer une partie de leurs efforts à lutter contre des lois oppressives et qu’ils peuvent désormais mettre exclusivement l’accent là où il devrait être : la défense des intérêts de leurs membres.

Comme toujours, la grande priorité de l’ACAF consiste à représenter ses membres à la table. Les négociations en vue de conclure une nouvelle convention collective pour la fonction publique vont bon train et elles devraient se poursuivre à l’automne, et notre équipe de négociation estime qu’on a déjà fait plusieurs pas dans la bonne voie. Notre autre principale priorité est de défendre les intérêts de nos membres dans leur lieu de travail. Notre équipe des Relations de travail continue à fournir de l’information et de l’orientation aux membres qui ont des questions ou qui sont aux prises avec des problèmes en milieu de travail.

En dernier lieu, nous avons redoublé d’efforts afin de cultiver des partenariats avec des groupes de travailleurs et travailleuses à l’échelle nationale et internationale et d’influer sur l’évolution des politiques en fonction des intérêts de la communauté FI et de la fonction publique dans son ensemble. Nous avons comparu devant les Comités des finances et de l’équité salariale de la Chambre des communes et formulé des recommandations au gouvernement fédéral dans le récent mémoire que nous avons présenté dans le cadre des consultations budgétaires, et nous nous apprêtons à publier un livre blanc exhaustif sur la lutte contre l’évitement fiscal.

Il reste encore beaucoup de pain sur la planche, mais, en cette fête du Travail, je tenais à prendre quelques instants pour souligner les progrès marqués et vous remercier, vous la communauté FI, de votre appui constant.

 

Dany Richard, CPA, CMA, MBA

Vice-président exécutif

Articles reliés
Back to top