Négociation collective

Les négociations collectives : perspective pour l’automne

Au moment du changement de gouvernement, les dirigeants et l’équipe de négociation de l’ACAF se sont présentés à la table de négociation avec un optimisme prudent. Les mois qui ont suivi ont révélé que nous avions raison de faire preuve à la fois de prudence et d’optimisme.

Notre optimisme résultait du fait que nous avions eu des discussions productives avec l’employeur et conclu des ententes sur plusieurs points non monétaires. Parallèlement, le gouvernement a respecté d’importants engagements électoraux visant à rétablir l’équilibre dans nos relations et à abolir des mesures législatives préjudiciables que le gouvernement précédent avait adoptées.

Pour ce qui est de la prudence, toutefois, la décision d’aller de l’avant avec le système de paye Phénix, malgré les inquiétudes exprimées par les employés, a été catastrophique. Bien que le système Phénix ne soit pas directement lié aux négociations, ses déficiences ont constitué une grande distraction pour l’employeur, ce qui a entraîné l’annulation de dates de séances de négociation du fait que toutes les ressources étaient consacrées à régler des problèmes de rémunération cruciaux.

Notre démarche professionnelle et proactive en matière de relations avec l’employeur a, dans l’intervalle, valu quelques gains à la communauté FI, notamment la décision du Conseil du Trésor d’accéder à notre demande de report de la date limite d’encaissement des crédits de congés compensatoires, mais les problèmes concernant le système persistent et constituent jusqu’ici un obstacle de taille à la table de négociation.

Cela étant dit, cependant, nous prévoyons que les choses reviendront sur la bonne voie cet automne, dès nos prochaines séances de négociation prévues pour les 23 septembre et les 25-27 octobre. Nous nous attendons à ce que l’employeur soit disposé à entamer les discussions sur certains des points les plus litigieux, ce qui serait une bonne nouvelle pour la communauté FI.

Nous savions que la présente ronde de négociations s’annonçait difficile et cela, avant même que le système de paye ne devienne la distraction que l’on sait. Soyez assurés que l’équipe de l’ACAF partage la frustration que bon nombre de membres de la communauté FI ont exprimée au sujet du rythme des négociations. Nous vous savons grandement gré de votre patience à cet égard et nous espérons être en mesure de vous communiquer des nouvelles plus encourageantes au cours des prochaines semaines.

Articles reliés
Back to top