Blogue des Relations de travail

Acquérir des compétences non techniques à des fins d’avancement professionnel

Je suis conseiller en relations de travail de l’ACAF depuis 10 ans et, à ce titre, j’ai pu constater de première main l’importance du travail que la communauté FI accomplit et le standard de qualité constamment élevé qui vous caractérise à cet égard. Personne n’est mieux qualifié que les FI pour occuper des postes de direction et de gestion en finances, et nous, ici à l’ACAF, voulons faire tout ce qui est en notre pouvoir afin de garantir que les FI puissent tirer le meilleur parti possible de ces occasions d’avancement professionnel.

Dans mes conversations avec les FI concernant les problèmes qui se posent pour eux sur le plan des occasions de promotion, l’un d’eux revient constamment, à savoir, l’impression prédominante que, bien que les FI possèdent l’expérience et les compétences techniques requises pour ces postes, ils n’ont pas eu l’occasion, formelle ou informelle, d’acquérir les compétences non techniques nécessaires.

L’ACAF œuvre sur plusieurs fronts en vue de régler ce problème. Nous discutons de perfectionnement professionnel avec les DPF dans tous les ministères. Nous avons inclus la formation en compétences non techniques dans notre livre blanc sur le cadre de PP, qui a été diffusé au palier ministériel et au bureau du contrôleur général. Enfin, nous préconisons la capacité de négocier le perfectionnement professionnel à la table de négociation.

Cependant, je vous encourage aussi tous et toutes, sur le plan individuel, à adopter une démarche proactive en matière de perfectionnement de compétences non techniques. Si un poste de haute direction figure dans votre plan de carrière, il est important de prévoir ce qu’on attend dans ce rôle et de prendre dès maintenant les moyens voulus pour acquérir ces compétences. Bon nombre de ministères ne considèrent pas les compétences non techniques comme un choix évident pour le perfectionnement professionnel des FI et ne les incluent pas automatiquement dans leur plan d’apprentissage. Vous devrez prendre l’initiative pour en faire la demande, et je vous recommande fortement de le faire. Les conseillers en relations de travail de l’ACAF sont tout disposés à vous aider à formuler ces demandes de perfectionnement professionnel.

Il peut se révéler difficile d’établir avec exactitude quelles compétences non techniques s’imposent et comment les acquérir. Je vous invite à consulter le site Web du Conseil du Trésor et à examiner le Profil de compétences FI et le Cheminement de carrière de FI à DPF. Prenez note des mots clés qui reviennent dans ces outils de référence et inscrivez-les dans votre plan d’apprentissage.

Des occasions de perfectionnement des compétences non techniques sont disponibles de l’École de la fonction publique du Canada, qui offre des cours en ressources humaines, en supervision et en gestion. Ou encore, pour acquérir ces types de compétences, vous pouvez participer à des programmes d’affectations intérimaires et de permutations dans d’autres ministères. Et, comme toujours, si vous avez besoin d’aide pour cerner les compétences non techniques nécessaires ou les ressources pour les acquérir, vous avez tout loisir de communiquer avec nous pour obtenir orientation et soutien.

 

Grant Boland

Conseiller en relations de travail de l’ACAF

Articles reliés
Back to top