Commentaires au sujet de la politique

L’ACAF félicite le gouvernement d’avoir ratifié la convention no 98 de l’OIT

Le 14 juin 2017, le gouvernement du Canada a ratifié la convention no 98 de l’Organisation internationale du Travail, qui protège au palier international le droit d’organisation et de négociation collective des Canadiens et des Canadiennes et agit comme désincitatif à toute tentative de miner les droits de négociation collective dans l’avenir.

Au fur et à mesure que le Canada conclut de nouveaux accords commerciaux multilatéraux, l’importance de pouvoir compter sur des normes mondiales solides en matière de droits des travailleurs et des travailleuses devient de plus en plus grande. L’ACAF félicite le gouvernement d’avoir pris la décision de ratifier la convention no 98.

L’ACAF est particulièrement réconfortée par la décision du gouvernement du fait qu’elle fait depuis longtemps partie des chefs de file qui militent en faveur de la ratification de la convention no 98 par le Canada. Nous avons eu un échange de correspondance avec le cabinet du premier ministre Justin Trudeau, au printemps de 2016 et de 2017, et nous avons dialogué directement avec le ministre du Travail.

Nous avons aussi rédigé une plainte auprès de l’OIT contre le projet de loi antisyndical C-59 pour le compte de 230 000 fonctionnaires fédéraux canadiens, plainte qui a été retenue. Nous avons ainsi joint concrètement nos efforts à ceux du Congrès du Travail du Canada et de l’Internationale des Services Publics. L’ACAF est très reconnaissante au CTC et à l’ISP de leur soutien à cet égard.

La convention no 98 offre au Canada une protection supplémentaire contre de futures incursions dans les droits de négociation collective, pour des générations à venir. La ratification de la convention no 98 témoigne clairement de l’engagement constant que le gouvernement a pris de protéger ces droits au Canada et réaffirme la place du Canada comme chef de file en matière de normes du travail à l’échelle mondiale.

Articles reliés
Back to top