Blogue des Relations de travail

Pratiques exemplaires et les problèmes de paie Phénix – un rappel

Lors de récentes communications portant sur Phénix, l’ACAF a exprimé ses préoccupations liées à  l’intégrité de l’information financière du gouvernement, ainsi qu’à l’incidence de Phénix sur la charge de travail de notre communauté et le stress qu’elle vit au quotidien. Cependant, nous sommes très conscient de l’incidence directe du système de paye Phénix sur les FI, car ils continuent d’éprouver des difficultés avec leur chèque de paie. À titre de conseillère en relations de travail, je vois de première main comment nos membres sont touchés et je peux vous assurer que l’équipe de l’ACAF travaille d’arrache-pied à régler ces problèmes.

Depuis le temps que je me consacre à venir en aide aux membres dont le dossier de paie leur donne du fil à retordre, je suis arrivée à la conclusion que les membres de l’ACAF continuent de recevoir des informations contradictoires sur la meilleure façon de procéder pour régler leurs problèmes de paie. Voilà maintenant trois ans que nous sommes aux prises avec le système de paye Phénix et j’ai pensé qu’il serait peut-être opportun de revenir brièvement sur quelques-unes des meilleures pratiques à retenir pour régler un problème de paie afin que tous les membres obtiennent la même information de la même source.

Je voudrais d’abord vous rappeler qu’il est capital de prendre des notes détaillées et soignées pendant la durée entière de votre démarche. Je ne saurais trop insister sur le fait que vous devez monter un dossier et conserver tous les documents de paie dont vous disposez sans oublier de noter toutes les mesures que vous avez prises pour régler le problème en vous adressant aux intéressés de votre ministère-employeur ou du centre de paye. Assurez-vous de mettre votre gestionnaire en copie pour tous les échanges propres à votre situation.

Lorsque vous aurez bien étayé le problème, je vous recommande :

  1. de signifier votre problème de paie à votre gestionnaire (article 34). Il faut d’abord vérifier si vous avez un problème de paie ou un problème avec les Ressources humaines. Votre gestionnaire (article 34) peut vérifier si vous avez envoyé toute la documentation nécessaire au centre de paye.
  2. de communiquer avec votre source fiable afin de vous assurer qu’elle a reçu toute l’information voulue sur la paie ainsi que les instructions de votre gestionnaire, et de confirmer que le centre de paye a bien reçu cette documentation. N’oubliez pas de garder votre gestionnaire dans le coup.
  3. s’il n’y a aucune mesure corrective à prendre auprès du ministère, signalez le problème au centre de paye. C’est à votre gestionnaire de transmettre une demande d’intervention de paye (DIP) en votre nom, mais faites tandem avec lui pour lui fournir une documentation complète.
  4. après avoir transmis la DIP et reçu un numéro de dossier, vous pouvez également remplir le formulaire de rétroaction sur Phénix, afin d’étoffer votre dossier en y ajoutant des renseignements précis et de mettre en contexte vos problèmes de paie, ou obtenir une mise à jour au sujet de votre dossier ou bien encore, discuter de vos préoccupations au sujet d’une action pauser sur votre dossier en rémunération.
  5. d’assurer le suivi avec votre gestionnaire, la personne-ressource des RH ou la source fiable de votre ministère afin de veiller qu’ils prennent toutes les mesures nécessaires pour régler vos problèmes. Encore une fois, n’oubliez pas de mettre votre gestionnaire en copie.
  6. lorsque le centre de paye aura reçu votre DIP, de suivre son cheminement au moyen de l’application Web Suivre monCAS.

Si vous vous trouvez dans une situation salariale d’urgence, vous pourriez être en droit de demander un paiement prioritaire ou d’obtenir une avance de salaire d’urgence. J’encourage tout membre qui se trouve en situation d’urgence, parce qu’il n’a pas été rémunéré ou a été rémunéré incorrectement, et qui se retrouve à court de fonds, à entrer en contact avec l’ACAF à l’adresse labourrelations@acfo-acaf.com. Vous devez d’abord communiquer avec votre gestionnaire, la personne-ressource des RH ou la source fiable, après quoi un de mes collègues aux Relations du travail pourra vous aider à franchir les différentes étapes du processus et à faire avancer votre plainte. Lorsque vous vous adressez à l’ACAF, veuillez prendre soin de nous fournir votre CIDP, une explication détaillée de votre problème de paie, ainsi que tous les documents à l’appui de votre demande.

Pour finir, sachez que l’ACAF continue de s’attaquer aux problèmes attribuables au système de paye Phénix et ce sur plusieurs fronts : nous jouons un rôle de premier plan au sein du comité des dommages-intérêts – Phénix et notre équipe des relations de travail redouble d’efforts pour veiller à ce que l’on traite des problèmes de paie de nos membres correctement et aussi rapidement que possible.

Si vous avez des questions ou avez besoin d’aide pour tout problème associé au système de paye Phénix, n’hésitez pas à communiquer avec nous à l’adresse : labourrelations@acfo-acaf.com ou au numéro 1-877-728-0695.

 

Stéphanie Rochon
Conseillère en relations de travail

Articles reliés
Back to top