Mise à jour

Le point sur Phénix – l’ACAF rencontre SPAC et dépose un grief de principe

Le 7 juillet, le vice-président exécutif de l’ACAF, Dany Richard, a assisté à une rencontre du Comité national de consultation patronale-syndicale (CNCPS) de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) en compagnie d’autres représentants de syndicats de fonctionnaires. Lors de cette rencontre, la question du système Phénix a fait l’objet d’une discussion approfondie.

M. Richard a incité SPAC à corriger les nombreuses erreurs de l’Initiative de transformation de l’administration de la paye qui causent un préjudice indu à la communauté FI et il a exposé que certains FI sont même incapables de joindre le Centre de rémunération pour commencer à tenter de régler leurs problèmes. L’ACAF comprend que les paiements urgents constituent la priorité pour SPAC, mais on ne saurait fermer les yeux sur les autres problèmes que Phénix occasionnent pour les FI.

Le ministère a assuré qu’il travaille jour et nuit et qu’il prend toutes les mesures possibles pour accroître le personnel chargé de régler ces problèmes. Il s’est aussi engagé à communiquer son plan d’action et à partager davantage d’information avec les employés.

En outre, l’ACAF exerce des pressions en vue de faire régler les problèmes de Phénix par d’autres moyens, notamment en déposant auprès du Conseil du Trésor un grief de principe portant que l’employeur a tardé à rémunérer des membres de la communauté FI, ne l’a pas fait ou a omis de le faire. Dans le grief, l’ACAF demande 19 mesures correctives, y compris le règlement immédiat, plus intérêts, de tous les paiements en souffrance.

  • Lire le texte intégral du grief de principe ici

Nous faisons tout notre possible pour tenir l’employeur responsable de cette grave négligence et nous félicitons la communauté FI de continuer à faire preuve de résilience et de professionnalisme. Pour toute question, il suffit de communiquer avec Nicolas Brunette-D’Souza à nbrunette@acfo-acaf.com ou avec Grant Boland à gboland@acfo-acaf.com.

Articles reliés
Back to top