Renseignements pour les nouveaux membres

Ressources

Bienvenue à l’ACFO-ACAF!

  • À propos de l’ACFO-ACAF
  • Nos membres
  • Nos services de relations de travail
  • L’histoire de l’ACFO-ACAF
  • Les représentantes et représentants ministériels
  • Les avantages de l’inscription de votre adhésion à l’ACFO-ACAF
  • Réservation d’une séance d’information gratuite

À propos de l’ACFO-ACAF

L’ACFO-ACAF est l’association professionnelle et l’agent négociateur accrédité qui représente depuis 1989 plus de 5 000 professionnels de la finance à l’emploi de la fonction publique fédérale et de NAV Canada.

L’ACFO-ACAF vise à améliorer continuellement les conditions de travail de ses membres, à communiquer de l’information sur la profession et à sensibiliser les gens au rôle vital de ses membres. À l’ACFO-ACAF, nous croyons que le fait de défendre les intérêts de nos membres favorise un cadre de gestion financière solide et responsable pour le gouvernement du Canada et nous reconnaissons que nos membres bénéficient de leur travail dans un système solide tout comme les Canadiens et Canadiennes bénéficient d’une bonne gestion de l’argent de leurs impôts.

Notre mission et notre vision sont énoncées ici.

Nos membres

Nos membres de la fonction publique sont répartis dans plus de 700 endroits au Canada et travaillent dans plus de 70 ministères et organismes. La plupart de nos quelque 30 membres de NAV Canada travaillent à Ottawa. Un bon nombre de nos membres ont un diplôme en commerce ou en administration des affaires et/ou un titre professionnel tel que CPA, CIA ou CFE.

Alors que les membres de la classification CT-FIN (anciennement FI) de la fonction publique sont représentés par l’ACFO-ACAF depuis 1989, quelque 500 auditeurs internes et externes de la fonction publique fédérale sont devenus, en 2019, membres de l’ACFO-ACAF, lors de la création du nouveau groupe professionnel, le groupe CT (Fonction de contrôleur). Quant à nos membres de NAV Canada, ils sont devenus membres de l’ACFO-ACAF, régis par une convention collective distincte, en 1996, lorsqu’ils se sont séparés de la fonction publique fédérale.

Les responsabilités et les capacités de nos membres ne se limitent pas à aligner des chiffres; en effet, nos membres apportent une valeur ajoutée. Ce sont des stratèges, des gestionnaires de projets et des responsables de programmes appelés à fournir un éclairage sur leurs chiffres et à expliquer leur importance dans le contexte d’un programme ou d’un ministère. Ils veillent à ce que les cadres comprennent non seulement leurs responsabilités et leurs obligations, mais aussi les mécanismes de recours mis en place au sein de leur ministère si ces responsabilités ne sont pas respectées.

Voici quelques statistiques au sujet du groupe CT :

  • Plus de 75 % des membres du groupe CT sont dans la fonction publique depuis dix ans ou plus.
  • Deux sur trois travaillent dans la région de la capitale nationale (RCN).
  • 60 % des membres sont des femmes.
  • Plus de la moitié des membres supervisent des employés.
  • Deux membres sur trois sont bilingues.

Nos services de relations de travail

Nos conseillers en relations de travail sont à la disposition des membres pour répondre à leurs questions, leur expliquer leurs avantages et fournir des renseignements et des conseils à chaque étape des processus suivants.

Interprétation des conventions collectives

Les conventions collectives sont des documents négociés entre l’ACFO-ACAF et l’employeur (le Conseil du Trésor ou NAV Canada). Elles déterminent les conditions d’emploi et établissent les taux de rémunération, les horaires et la durée du travail et les droits à congés, entre autres. Nos conseillers en relations de travail peuvent aider les membres à interpréter leur convention collective respective et à déterminer comment elle s’applique dans une situation particulière.

Règlement informel des conflits

Il s’agit de l’expression générale s’appliquant à un certain nombre de processus tels que le simple fait de donner des conseils à une personne ou de l’aider par un appel téléphonique à un gestionnaire ou bien le mécanisme bien établi du Système de gestion informelle des conflits (SGIC). Le règlement informel des conflits vise à résoudre les problèmes sans devoir recourir aux processus officiels de règlement des griefs ou de traitement des plaintes.

Nos conseillers en relations de travail tentent de résoudre les conflits de manière informelle dans la mesure du possible. L’expérience nous révèle que les processus informels sont :

  • plus courts que les processus officiels de règlement des griefs et de traitement des plaintes,
  • de nature non accusatoire,
  • plus propices à de bonnes relations à long terme entre les parties en cause.

Griefs

Un grief déclenche un processus officiel de règlement des conflits. Bon nombre de griefs ont trait à des dispositions de la convention collective, mais les membres peuvent aussi présenter un grief concernant d’autres questions. En règle générale, un grief peut porter sur n’importe quelle violation des conditions d’emploi. Les conseillers en relations de travail de l’ACFO-ACAF peuvent vous représenter aux audiences de griefs, vous guider tout au long du processus et vous indiquer les échéances importantes.

Plaintes en matière de dotation

Les plaintes en matière de dotation sont portées devant la Commission des relations de travail et de l’emploi dans la fonction publique, qui a le pouvoir d’intervenir dans les types suivants de plaintes relatives à la dotation :

  • Mise en disponibilité – Pour les fonctionnaires qui estiment que leur administrateur général a abusé de son pouvoir en les ciblant pour une mise en disponibilité.
  • Révocation de nomination – Pour les fonctionnaires qui estiment que la révocation de leur nomination était déraisonnable.
  • Nominations internes – Pour les fonctionnaires qui estiment qu’il y a eu un abus de pouvoir lié à une nomination ou que leur droit d’être évalués dans la langue officielle de leur choix n’a pas été respecté.

Plaintes en matière de harcèlement et de discrimination

Les fonctionnaires ont le droit de travailler dans un environnement sans discrimination ni harcèlement. La définition de chacun de ces termes se trouve dans la Politique du Conseil du Trésor sur la prévention et le règlement du harcèlement en milieu de travail et dans la Loi canadienne sur les droits de la personne.

Perfectionnement professionnel

L’ACFO-ACAF fournit aux membres la formation et le perfectionnement professionnel dont ils ont besoin pour progresser dans leur carrière et maintenir leur titre professionnel. À titre d’association regroupant des agents financiers, des contrôleurs et des auditeurs professionnels et hautement compétents, l’ACFO-ACAF considère le perfectionnement professionnel comme une priorité absolue, qu’elle défend depuis de nombreuses années auprès du Conseil du Trésor.

Vous pouvez consulter la section « Perfectionnement professionnel » de notre site Web pour explorer toutes nos possibilités.

Programme mixte de perfectionnement professionnel (PMPP)

Administré conjointement par l’ACFO-ACAF et le Bureau du contrôleur général, le Programme mixte de perfectionnement professionnel (PMPP) fournit un million de dollars par an en services gratuits de perfectionnement professionnel. Lancé pour la première fois en septembre 2017, le programme a vu des milliers d’agents financiers de plus de 60 ministères profiter de la formation. Les personnes retenues pour la formation sont sélectionnées par un tirage au sort, par conséquent tous les membres ont une chance égale de recevoir une formation gratuite. Le PMPP offre un vaste choix d’activités de formation, dont la Mise au point du printemps, l’activité de perfectionnement professionnel phare de l’ACFO-ACAF, qui accueille plus de mille membres chaque année.

Centre de formation des contrôleurs (CFC)

L’ACFO-ACAF offre aussi une formation interne à faible prix par l’intermédiaire du Centre de formation des contrôleurs (CFC). Celui-ci se consacre exclusivement à offrir des programmes destinés aux professionnels de la finance de la fonction publique et propose une combinaison de cours en classe, de journées de perfectionnement à grande échelle et d’autres programmes conçus spécialement pour les membres à un coût inférieur à celui du marché.

Nous sommes reconnus comme un fournisseur de perfectionnement professionnel par le Bureau du contrôleur général et nous remettons des certificats avec crédits de formation continue pour toutes les activités de perfectionnement professionnel.

L’histoire de l’ACFO-ACAF

Depuis sa fondation, l’ACFO-ACAF s’est bâti une réputation d’organisation unique et spécialisée, représentant des professionnels de la finance dévoués.

Avant la création de sa propre association, le groupe FI était représenté par l’élément Administration financière de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC). En 1988, un groupe de FI dirigé par Merdon Hosking, a créé une association distincte pour représenter les intérêts particuliers de la communauté de la gestion financière. Cette association avait la possibilité de travailler au service de ses membres en étant plus qu’un agent négociateur traditionnel.

Soucieuse de défendre une gestion financière rigoureuse dans la fonction publique, l’Association (connue à l’origine sous le nom d’Association des gestionnaires financiers de la fonction publique) a commencé à se présenter devant les comités permanents de la Chambre et du Sénat. En décembre 2003, l’Association a publié son premier énoncé de politique important de la série de rapports Freins et contrepoids, qui a cimenté la réputation de l’Association comme intervenante clé dans les discussions en matière de gestion financière. En juin 2004, l’Association a changé de nom en devenant l’ACFO‑ACAF.

Depuis lors, l’Association a publié quatre autres rapports dans la série Freins et contrepoids ainsi que des livres blancs. Elle se présente fréquemment devant des comités et d’autres entités, comme le Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires et le Comité consultatif sur la pension de la fonction publique, ainsi que le Bureau du contrôleur général. Parmi les enjeux abordés par l’ACFO-ACAF, mentionnons la protection des dénonciateurs, le redressement du système de dotation défaillant, la réparation du système Phénix, etc.

Aujourd’hui, l’ACFO-ACAF est reconnue comme une association professionnelle qui préconise une gestion financière prudente, et comme une intervenante précieuse dans la communauté de la gestion financière du secteur public. Comptant plus de 30 ans de relations de travail constructives, l’ACFO-ACAF défend avec vigilance les intérêts de ses membres et veille à ce que ceux-ci soient respectés et valorisés pour la contribution qu’ils apportent au Canada.

Inscription de votre adhésion

Tous les membres du groupe Fonction de contrôleur de la fonction publique fédérale et du groupe FI de NAV Canada sont des membres cotisants de l’ACFO-ACAF et sont, par conséquent, automatiquement représentés par celle-ci. Toutefois, afin de profiter pleinement des avantages de l’adhésion, les membres doivent s’inscrire auprès de l’Association.

L’inscription de votre adhésion vous permet de :

  • Avoir votre mot à dire : Les membres inscrits peuvent se prononcer par vote sur la convention collective, élire les membres du Conseil d’administration, et participer aux assemblées générales annuelles.
  • Servir la collectivité CT : Les membres inscrits peuvent se présenter à un poste du Conseil d’administration et siéger aux comités, notamment le Comité de la négociation collective.
  • Rester informé(e) : Les membres inscrits reçoivent des communications de l’ACFO-ACAF sur les mises à jour de la négociation collective, les possibilités de perfectionnement professionnel, et plus encore. Vous pouvez même contrôler le genre de nouvelles que vous souhaitez recevoir dans votre boîte de courriel.
  • Bénéficier des avantages réservés aux membres : Les membres inscrits peuvent se prévaloir de réductions applicables à divers services professionnels dans le cadre du programme d’avantages offerts aux membres de l’ACFO-ACAF, ServicePlus.

Cliquez ici pour enregistrer votre adhésion.

Back to top