Mise à jour

Les travailleurs demandent l’arrêt de l’élimination progressive du crédit d’impôt de l’Ontario pour les FCRT

KINGSTON – M. Milt Isaacs, président de l’Association canadienne des agents financiers (ACAF) qui commandite le plus important fonds de capital-risque des travailleurs (FCRT) de l’Ontario, a demandé au gouvernement de l’Ontario d’arrêter l’élimination progressive du crédit d’impôt provincial pour les FCRT.

Accompagné de représentants de l’Association canadienne des policiers et de l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada et avec l’appui d’autres groupes de travailleurs, M. Isaacs a, dans un exposé devant le Comité permanent des finances et des affaires économiques, déclaré que les membres du Comité devraient recommander au ministre des Finances de « confirmer le crédit d’impôt et d’annuler son élimination progressive annoncée ».

  1. Isaacs a aussi rappelé aux membres du Comité la déclaration que l’ancien ministre des Finances, l’honorable Sorbara, avait faite à son Association avant l’élection. L’ancien ministre avait dit que « le gouvernement réexaminerait les mesures qu’il a prises à l’égard des FCRT et verrait comment il pourrait, dans l’avenir, agir dans le marché du capital-risque en Ontario ».

Le programme de FCRT est une réussite et il est florissant dans presque toutes les autres provinces du Canada. Le programme rembourse les investissements provinciaux en à peu près un an et il a permis à plus de 200 entreprises d’investir plus de trois milliards de dollars et de créer plus de 27 000 emplois précieux et, ainsi, de réduire le chômage de 0,3 %. Au nombre des entreprises fructueuses se trouvent Research-in-Motion et d’autres entreprises de haute technologie.

« L’Ontario doit décider si elle battra la marche dans la nouvelle économie ou si elle préfère traîner de l’arrière. Elle doit décider si elle veut que les entreprises de haute technologie restent ou quittent la province », a conclu M. Isaacs. Les FCRT font partie de la stratégie gagnante visant à renforcer notre économie.

– 30 –

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour fixer une entrevue, veuillez communiquer avec :
Milt Isaacs, président, Association canadienne des agents financiers – (613) 728-0695

L’Association canadienne des agents financiers représente les gestionnaires financiers de la fonction publique du Canada. Ses membres sont des agents financiers qui travaillent dans 54 ministères et organismes du gouvernement. Près de 3 000 professionnels des finances adhèrent à l’ACAF, et la plupart détiennent des titres comptables professionnels ou des diplômes en gestion des affaires. Les deux tiers des membres de l’Association se trouvent dans la région de la capitale nationale, le reste des membres faisant partie des organisations régionales des ministères.

Articles reliés
Back to top