Phénix

Conclusion d’une entente de principe pour les dommages-intérêts de Phénix

Une entente de principe a été conclue avec le Conseil du Trésor pour indemniser chaque fonctionnaire membre de l’ACFO-ACAF qui a souffert de frustration et de détresse à cause du fiasco du système de paie Phénix. L’entente crée aussi un processus plus rapide pour résoudre les problèmes non réglés de Phénix et établit les paramètres d’un processus qui pourrait accorder des dommages-intérêts plus élevés aux membres qui ont subi une souffrance indue en raison d’erreurs de paie.

« Il y a certainement encore du travail à faire pour stabiliser le système de paie et régler définitivement les nombreux paiements insuffisants et excédentaires en suspens, mais nous estimons que c’est une entente de bonne foi avec un employeur qui reconnaît que des professionnels de la finance qui travaillent fort font face à des difficultés et à une incertitude sans précédent depuis plus de trois ans », a déclaré Dany Richard, président de l’ACFO-ACAF.

« Il s’agit d’une mesure concrète qui commence à indemniser chacun de nos membres pour la frustration et la détresse qu’il a éprouvées, et qui crée un processus accéléré pour l’obtention d’une indemnisation supplémentaire dans les cas les plus graves de difficultés financières. »

De plus amples détails sur l’entente seront communiqués dès qu’ils seront disponibles.

Cliquez ici pour en savoir plus du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada.

Articles reliés
Back to top