Le Coin du président

Réflexions sur la valeur d’un syndicat professionnel solide à l’occasion de la fête du Travail

Je tiens à profiter de la fête du Travail pour réfléchir à l’année qui s’est écoulée et à la façon dont l’ACFO-ACAF est prête à relever les défis qui se profilent à l’horizon.

En tant que FI et président d’un syndicat, je suis conscient des défis qui attendent la fonction publique et les syndicats. Au cours des derniers mois, nous avons constaté une augmentation des menaces à la stabilité des emplois dans la fonction publique à l’échelle provinciale, ainsi que des menaces au monde syndical, tant au Canada qu’à l’étranger. Bientôt, le Canada vivra une élection fédérale dont les résultats auront une incidence importante tant sur la fonction publique que sur les syndicats.

Je crois que la communauté du contrôle et de la gestion financière de la fonction publique fédérale, qui est fièrement représentée par l’ACFO-ACAF, est la mieux équipée pour faire face à l’avenir en tant que communauté unie de professionnels qui se serrent les coudes.

À l’ACFO-ACAF, nous savons qu’un syndicat ne vaut que ce que valent les services qu’il offre et c’est pourquoi nous travaillons constamment à ajouter de la valeur tout en continuant à fournir les services sur lesquels nos membres comptent.

Lorsque l’ACFO-ACAF a vu qu’il n’y avait pas suffisamment de possibilités de perfectionnement pour ses membres, elle les a créées elle-même. Au cours de la dernière année seulement, nous avons créé le Centre de formation des contrôleurs, grâce auquel plus de possibilités de perfectionnement sont offertes à un plus grand nombre de membres de l’ACFO-ACAF, et nous avons lancé le répertoire de CV, un service qui met en relation les membres qui cherchent un nouvel emploi et les gestionnaires qui embauchent. Le Programme mixte de perfectionnement professionnel (PMPP) continue d’être un succès et a été garanti pour trois autres années dans la dernière convention collective.

En plus d’accroître les possibilités de perfectionnement professionnel, l’ACFO-ACAF travaille également de façon proactive à la protection des postes de contrôleur et à l’accroissement de leur nombre en examinant de près l’augmentation des concours de dotation non annoncés et en réclamant une amélioration des contrôles financiers et un investissement accru dans les postes de la fonction publique. L’ACFO-ACAF a également négocié cette année une nouvelle convention collective, qui a été entérinée par un vote de ratification record de 98,9 % des membres.

Je crois qu’un syndicat professionnel qui est toujours à l’écoute et qui évolue constamment pour offrir le meilleur niveau de service possible représente une valeur. Et je sais que c’est un privilège d’offrir ce service à un groupe de professionnels aussi engagés.

 

Dany Richard, MBA, CPA, CMA
Président de l’ACFO-ACAF et président du conseil d’administration

Articles reliés
Back to top