Parité salariale

Le point sur la parité salariale – Sept. 2013

Une fois réglés les problèmes de communication de documents de la part du Conseil du Trésor par voie d’ordonnance de la Commission des relations de travail dans la fonction publique (CRTFP) le 20 novembre 2012, le comité de la parité salariale a fait de l’excellent travail en coulisses pour faire progresser ce dossier. Tout récemment, l’ACAF et les fonctionnaires du Secrétariat du Conseil du Trésor (CT) ont rencontré l’arbitre de la CRTFP en septembre 2013 pour lui rendre compte des progrès marqués relativement à la communication de rapports d’experts et à l’établissement de dates pour l’audition de la cause de parité salariale.

À l’heure actuelle, l’ACAF a communiqué son rapport d’expert au CT dans les délais convenus. Le rapport, établi sur commande par un chef de file dans le domaine de la parité salariale, constate des écarts salariaux perceptibles entre les postes FI-1 et FI-2, qui confirment que ces niveaux sont moins bien rémunérés que leurs comparateurs à prédominance masculine. Le rapport conclut également que les normes de classification actuelles des niveaux FI-1 et FI-2 n’évaluent pas équitablement les tâches. Ainsi, il est plus probable qu’improbable qu’elles privent les FI à ces niveaux d’occasions d’emploi.

Le CT est tenu de produire son propre rapport d’expert d’ici avril 2014. L’ACAF analysera ensuite ce rapport pour fins de présentation d’une contre-épreuve à l’été 2014.

À la même rencontre, l’arbitre a aussi fixé les dates pour l’audition de la cause de parité salariale. Les témoins comparaîtront du 15 au 22 septembre 2014, puis il y aura deux jours de plaidoyers finals, les 7 et 8 octobre 2014.

L’ACAF continuera à vous présenter des comptes rendus sur l’état d’avancement de la cause de parité salariale, au fur et à mesure que des développements surviendront.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur cette affaire, veuillez communiquer avec la conseillère en relations de travail de l’ACAF Vivian Gates à vgates@acfo-acaf.com, ou par téléphone au 613-728-0695, poste 226 (numéro sans frais 1-877-728-0695).

27/9/2013

Articles reliés
Back to top