L’équité fiscale

Mémoire de la UITOC exige davantage de responsabilisation et de transparence au Comité d’experts en matière fiscale de l’ONU

Récemment, la Unión Internacional de Trabajadores de Organismos de Control (UITOC), une organisation internationale d’agents de contrôle financier dont l’ACAF est membre, a joint sa voix à plusieurs partenaires internationaux pour présenter un mémoire au secrétariat et aux membres du Comité d’experts sur la coopération internationale en matière fiscale des Nations-Unies. Le mémoire invite les membres du comité à prendre en considération une série de recommandations visant à accroître la responsabilisation et la transparence et à réduire la corruption ainsi que la fraude et l’évasion fiscales.

Grâce à ses partenariats et à ses efforts en matière de défense d’intérêts, notamment un mémoire présenté à l’ONU dans le passé, l’ACAF est en mesure d’aborder ces questions importantes avec autorité sur la scène mondiale. Comme bon nombre de nos membres le savent, le président de l’ACAF, Milt Isaacs, et le directeur des Relations de travail, Scott Chamberlain, sont membres fondateurs de la UITOC. Scott Chamberlain est aussi membre du conseil d’administration de Canadiens pour une fiscalité équitable, organisme qui a, lui aussi, signé le mémoire.

Nous considérons la promotion de la justice sociale comme une responsabilité envers nos membres et la population canadienne qu’ils servent, mais nous savons que ces efforts ne peuvent se cantonner à nos frontières nationales. Les normes et la responsabilisation, ainsi que le partage de l’information, à l’échelle internationale sont essentielles, et ce mémoire constitue la plus récente mesure dans le cadre d’un élan mondial constant vers une véritable équité fiscale.

Lire le mémoire ici (en anglais seulement).

Articles reliés
Back to top