Parité salariale

L’équité salariale : présentation d’une nouvelle plainte et comparution devant le comité

Comme vous le savez sans doute, l’ACAF étudie ses options depuis le rejet de sa plainte d’équité salariale, l’année dernière. Nous avons toujours estimé que le groupe a été victime de discrimination salariale du fait qu’il est à prédominance féminine et que, bien que notre plainte ait été rejetée, les données sous-jacentes attestent de l’existence d’un écart salarial attribuable à la disparité salariale.

Plus tôt cette année, nous avons obtenu un avis du Hay Group, éminents spécialistes en matière d’équité salariale dont l’employeur retient souvent les services dans ce genre de causes, qui nous l’a confirmé. Le groupe FI dans son ensemble subit actuellement un écart salarial par suite d’un traitement inéquitable par rapport aux groupes à prédominance masculine qui exécutent des tâches de valeur égale.

Fort de cet avis, nous avons décidé de présenter une nouvelle plainte d’équité salariale pour le compte du groupe FI dans la fonction publique fédérale. Cette plainte a été déposée en vertu des dispositions transitoires établies dans la Loi d’exécution du budget de 2009.

À peu près au même moment, Sheri Benson, députée du NPD et critique de ce parti en matière de travail, a déposé en Chambre des communes une motion exigeant que le gouvernement règle les problèmes d’équité salariale dans l’administration fédérale. La Chambre a adopté la motion et a constitué un comité spécial chargé de formuler des recommandations en vue de remplacer le projet de loi vicié sur l’équité salariale déposé en 2009 par une mesure législative modelée sur le rapport du Groupe de travail sur l’équité salariale de 2004 – rapport auquel l’ACAF souscrit.

L’ACAF travaille en coulisses de concert avec des membres de ce comité, et nous avons obtenu une comparution devant lui, le 18 avril, afin de lui présenter nos propres recommandations. Le vice-président exécutif de l’ACAF, Dany Richard, et la conseillère en relations de travail, Stéphanie Rochon, comparaîtront pour le compte de l’ACAF et de la communauté FI pour formuler des recommandations visant à établir un régime d’équité salariale vraiment juste dans l’administration publique fédérale.

Pour l’instant, nos travaux dans ce dossier important se poursuivront sur deux plans. D’une part, nous irons de l’avant avec la plainte que nous avons présentée afin de régler une fois pour toutes les problèmes salariaux et systémiques qui se posent pour le groupe FI pour ce qui est de la classification et de la rémunération. D’autre part, nous collaborerons avec les députés de toutes allégeances politiques en vue d’élaborer une solution plus juste et plus permanente à l’équité salariale au palier fédéral.

Nous tiendrons la communauté FI au courant des développements, le cas échéant. Pour en savoir davantage sur le Comité spécial sur l’équité salariale, notamment, les liens pour entendre le témoignage de l’ACAF le 18 avril, veuillez consulter http://www.parl.gc.ca/Committees/fr/ESPE.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Scott Chamberlain (schamberlain@acfo-acaf.com).

Articles reliés
Back to top