Communiqués de Presse

Le Comité permanent des opérations gouvernementales reconnaît l’importance des agents financiers

Dans son 10e rapport, le Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires de la Chambre des communes reconnaît officiellement les préoccupations de l’Association canadienne des agents financiers (ACAF). Le président de l’ACAF, Milt Isaacs, a été appelé à comparaître devant les membres du comité et, à cette occasion, il leur a exposé le rôle important que les agents financiers (FI) jouent dans le processus de responsabilisation au sein des ministères et la nécessité de tenir compte des incidences que le gel des budgets de fonctionnement aura sur la surveillance financière. Le rapport final du Comité (qui peut être accédé ici) a été déposé à la Chambre des communes le 11 mars. Il reprend la déclaration suivante de M. Isaacs : « Lorsqu’un poste d’agent financier devient vacant, il est possible qu’il soit repris par les services qui exécutent les programmes. Lorsque cela se produit, la surveillance est nécessairement affaiblie. On perd ainsi sa feuille de route financière.» Une communauté FI dynamique et saine constitue la pierre d’angle du cadre de gestion financière et de responsabilisation du gouvernement du Canada qui jouit d’une renommée mondiale, car ce sont les agents financiers qui veillent à ce que les fonds publics soient dépensés conformément aux dispositions de la Loi fédérale sur la responsabilité et de la Loi sur la gestion des finances publiques. En convaincant les principaux responsables des opérations gouvernementales de préserver la capacité des FI, nous pouvons faire en sorte que ce fondement reste solide, à l’avantage de nos membres, du gouvernement pour lequel ils travaillent et, en dernière analyse, des contribuables canadiens.

2011-03-21

Articles reliés
Back to top